Résultats totaux: 53
Résultats par page
source UDM
  • Tous les utilisateurs apprécieront de pouvoir personnaliser les paramètres de l’interface et sauvegarder leurs préférences. Ces options personnalisées pourraient contrôler plusieurs applications afin qu’ils puissent les activer comme bon leur semble.
  • Les utilisateurs présentant n’importe quel type et niveau de déficience peuvent avoir besoin d’options plus lentes ou plus précises pour effectuer une action dans l’application (par ex., zoomer, cliquer).
  • Les utilisateurs présentant n’importe quel type et niveau de handicap physique peuvent avoir besoin de changer la disposition, masquer, agrandir ou réarranger l’espacement et le positionnement de certains éléments de l’interface utilisateur pour être sûrs de pouvoir les utiliser plus facilement.
  • Après un certain temps, en fonction de différents facteurs, les utilisateurs peuvent avoir des difficultés à se rappeler comment utiliser l’application et peuvent avoir besoin de revoir les conseils de la formation initiale, leurs options de contrôle et leur historique d’action.
  • Les utilisateurs peuvent avoir besoin d’aide pour évoluer dans l’environnement de l’application. Proposez des conseils et des suggestions en fonction du temps ou du nombre d’erreurs d’entrée, un lien vers une section FAQ fourni lorsqu’une erreur connue est déclenchée et une assistance humaine lorsque l’utilisateur rencontre des obstacles dans la finalisation d’un processus pendant une longue période ou plusieurs fois.
  • Les utilisateurs peuvent avoir besoin de séances de formation et de s’entrainer avant de maîtriser totalement l’application.
  • Les utilisateurs peuvent avoir besoin de réduire la vitesse des informations qu’ils reçoivent (par ex., texte défilant, contenu audio ou vidéo, contenu pop-up).
  • Les utilisateurs peuvent préférer utiliser des options de communication particulières pour contacter l’assistance (par ex., chat uniquement, voix uniquement).
  • L’interface graphique doit sembler être faite pour tout le monde, sans être attrayante uniquement pour les jeunes. Envisagez de concevoir plusieurs thèmes adaptés aux différents âges des utilisateurs et aux différents niveaux de compétences numériques.
Recommendation code: 58
source UIL
  • Établissez la confiance et définissez une stratégie à long terme pour devenir un fournisseur de service fiable et inclusif, en rejoignant des communautés importantes qui peuvent témoigner, évaluer et/ou certifier votre niveau d’accessibilité.
  • Créez des liens avec des communautés informelles d’experts. Internet est une boîte de Pandore foisonnante, où vous pouvez rencontrer toutes sortes de personnes avec des déficiences qui sont également des geeks de la technologie. Il existe des communautés désireuses de contribuer à la recherche et au développement de nouvelles solutions dans tous les domaines. Investissez du temps dans la recherche documentaire dans des documents académiques et des règlements, dans les réseaux informels de joueurs, de blogueurs et de créateurs de tendances Internet accessibles.
  • Établissez des liens ou trouvez des réseaux existants d’organisations internationales ou locales qui s’engagent dans l’inclusion et qui pourraient vous aider et faire comprendre à l’équipe des développeurs les besoins des utilisateurs vulnérables. Incluez leurs noms et leurs coordonnées dans la zone d’assistance des utilisateurs.
  • Planifiez l’amélioration périodique de l’accessibilité et informez-en les utilisateurs, en tirant parti des informations collectées via des formulaires dédiés, d’un point de contact et d’un réseau d’organisations. Prévoyez d’améliorer périodiquement l’accessibilité de votre service et informez les utilisateurs de votre engagement.
Recommendation code: 59
source UIL

Les déficiences situationnelles ou les conditions changeantes doivent être prises en compte lors du choix des thèmes de couleur et des arrière-plans des interfaces utilisateurs. Des solutions pourraient être identifiées pour d’autres conditions contextuelles affectant la perception, pour tous les types d’utilisateurs et sur différents canaux sensoriels (par ex., des cartes de navigation routière avec des arrière-plans sensibles à la lumière, qui changent dynamiquement lorsque les capteurs détectent des conditions de faible luminosité telles que les tunnels routiers).

Partez du principe que les utilisateurs se serviront rarement de l’application dans la situation idéale, et imaginez au contraire tous les écarts potentiels d’utilisation, puisqu’ils se présenteront tôt ou tard. À titre d’exemple, une liste non exhaustive des variations potentielles dans le contexte d’utilisation a été créée à partir de l’exercice du LIU dans le pilote d’Anvers, lié à la traversée de la rue (manuel INDIMO LIU, tableau 17).

Recommendation code: 62
source UIL

Les décideurs doivent considérer les applications numériques de mobilité et de livraison de biens de la même manière qu’ils considèrent les services de transport public et l’achat de biens de base : comme étant essentiels. L’analyse coûts-avantages des entreprises privées auto-évaluera toujours que l’investissement dans l’accessibilité et l’inclusivité est une « charge disproportionnée », marginalisant ainsi les personnes avec un degré quelconque de limitation, ce qui représente jusqu’à 24 % de la population totale. Des cadres réglementaires complets, comme suggéré en (D1.4, 2021), peuvent fixer des exigences minimales pour l’accessibilité et l’inclusion et également récompenser les opérateurs qui font un effort supplémentaire pour améliorer leurs services pour les personnes vulnérables.

Recommendation code: 43
source UIL

Soutenez la création d’une task-force coordonnée au niveau de l’UE dédiée à l’inclusion et à l’accessibilité. La task-force pourrait être hébergée sur le forum existant de l’ETM, où les fournisseurs de services de mobilité et de livraison de biens et les autorités locales peuvent trouver des ressources à la fois hors ligne et en ligne pour améliorer l’accessibilité et l’inclusivité de tous les services de mobilité (tels que la boîte à outils INDIMO en ligne). La task-force peut fournir des référentiels où apprendre à développer des processus ciblés étape par étape et télécharger des listes de contrôle pour résoudre les problèmes d’accessibilité. La même plateforme peut être le point d’accès à des formations dédiées, à d’autres communautés existantes d’utilisateurs vulnérables à l’exclusion ou à leurs représentants. Grâce aux fonctionnalités de réseautage incluses dans la plateforme, toutes les parties prenantes devraient trouver des opportunités de coopérer avec les fournisseurs de services numériques et les développeurs de logiciels. La plateforme devrait être ouverte aux personnes qui sont disponibles pour être contactées (et sous contrat) pour des tests utilisateurs, à d’autres entités ou organismes qui peuvent offrir des services de conseil en accessibilité et en inclusivité et à des institutions publiques ou privées travaillant sur l’inclusion sous différents angles.

Recommendation code: 45
source UIL

Vous aurez besoin de participants à l’itération de la conception dans des ateliers de cocréation et à des entretiens. La communauté de cocréation INDIMO et les communautés de pratique INDIMO visent à assurer la coopération entre les développeurs et les experts en conception et tous les clients potentiels oubliés dans les tests utilisateurs traditionnels, à savoir les personnes qui rencontrent des obstacles dans l’utilisation des applications numériques de mobilité. En raison de ces obstacles, elles sont difficilement touchées par les campagnes d’engagement traditionnelles, de sorte qu’une stratégie ciblée devrait être mise en place. Si vous faites généralement appel à une entreprise de recrutement pour trouver des participants aux tests de convivialité, demandez-lui si elle a de l’expérience dans le recrutement de personnes handicapées. Communiquez également avec les groupes locaux de défense des droits des personnes handicapées, car ils peuvent avoir un bassin de participants désireux d’aider et de faire entendre leur voix.

Voici quelques suggestions organisationnelles :

  • Contactez et impliquez directement les organisations et les associations dirigées par ou dédiées aux personnes vulnérables.
    Établissez la confiance en offrant des récompenses et/ou des remboursements aux personnes souhaitant participer et demandez-leur comment mieux organiser les séances de test pour répondre à leurs besoins spécifiques. En tant que stratégie à long terme pour votre entreprise ou votre cabinet de conception, envisagez de recruter un groupe diversifié de personnes qui peuvent faire partie de votre équipe de conception. Vous augmenterez ainsi leur accès à l’emploi et renforcerez votre propre réputation.
  • Organisez des réunions inclusives
    Les réunions et les ateliers en ligne et physiques présentent des obstacles à l’inclusion. La réglementation est censée faire respecter une norme minimale, mais si vous voulez vraiment que vos participants apprécient les activités que vous organisez et vous fassent part de commentaires honnêtes, vous devez partager et vérifier vos plans avec eux et recueillir leurs suggestions avant la réunion. Faites preuve d’empathie avec les besoins des autres et vous gagnerez de l’expérience en retour.
  • Définissez un processus clair et simple que vous et vos collaborateurs devez suivre, en utilisant les modèles INDIMO existants ou en élaborant votre ensemble personnalisé de directives pour l’accessibilité. Demandez aux membres de votre équipe de respecter les mêmes directives et de suivre les résultats de la manière la plus efficace et systématique possible.
Recommendation code: 46
source UIL

Il existe une distinction importante entre les principaux user agents et les technologies d’assistance. Les user agents offrent certaines fonctionnalités pour aider les personnes, y compris les personnes handicapées et non handicapées. Les dispositifs d’assistance ciblent des populations étroitement définies d’utilisateurs avec des handicaps spécifiques. Assurez-vous que votre application permet l’intégration avec le plus grand nombre de technologies d’assistance disponibles :

  • Loupes d’écran
  • Lecteurs d’écran (par ex., TalkBack, VoiceOver)
  • Logiciel de synthèse vocale (TTS)
  • Logiciel de reconnaissance vocale
  • Claviers alternatifs
  • Dispositifs de pointage alternatifs
  • Contrôle des commandes par le regard
  • Commandes vocales
  • Contrôles personnalisés

Pour garantir des contenus accessibles avec des dispositifs d’assistance, le groupe de travail WAI-ARIA, qui fait partie du consortium W3C, a créé la suite d’applications Accessible Rich Internet. La suite ARIA définit un moyen de rendre le contenu Web et les applications Web plus accessibles aux personnes handicapées. Elle aide particulièrement avec le contenu dynamique et les contrôles avancés d’interface utilisateur développés avec HTML, JavaScript et les technologies connexes. Sans WAI-ARIA, certaines fonctionnalités utilisées dans les sites Web ne sont pas disponibles pour les utilisateurs handicapés, en particulier les personnes qui ont besoin de lecteurs d’écran et les personnes qui ne peuvent pas utiliser une souris.

Recommendation code: 51
source UIL

L’Initiative Mobile Web du W3C publie des rapports techniques périodiques indiquant les meilleures pratiques et des recommandations pour proposer du contenu accessible dans les appareils mobiles. L’objectif principal est d’améliorer l’expérience utilisateur du Web lorsqu’on y accède depuis ces appareils. Ces recommandations découlent en partie des Lignes directrices sur l’accessibilité du contenu Web [WCAG].

Recommendation code: 52
source UIL

Testez votre design, gardez-le simple et itératif. Gardez à l’esprit qu’un mobile est moins indulgent qu’un ordinateur de bureau, offrant ainsi une conception entièrement réactive qui convient aux petits écrans. Les applications sont utilisées tout en faisant d’autres choses, alors assurez-vous que chaque processus peut être enregistré en cas d’interruption et repris ultérieurement. Laissez toutes les informations non essentielles dans les écrans secondaires et la navigation de la structure en fonction des données et des observations liées à l’utilisation. Triez le contenu en fonction de la priorité d’utilisation, pas par ordre alphabétique. Il existe de nombreux modèles et outils de convivialité en ligne, en version gratuite et avec des frais d’abonnement.

Recommendation code: 53
source UIL
  • Effectuez d’abord des recherches sur ordinateur pour vous familiariser avec les icônes utilisées par vos concurrents et celles couramment utilisées sur les plateformes que vous ciblez, car elles seront les plus reconnaissables par vos utilisateurs. Utilisez le modèle d’exercice du LIU et adaptez-le à vos besoins lorsque vous organisez une séance de test avec les personnes handicapées.
  • Évaluez la cohérence des icônes avec les normes et vos concurrents
  • Trouvez le juste équilibre entre utiliser des icônes qui se remarquent et s’assurer qu’elles sont compréhensibles, en effectuant quelques recherches à l’avance sur les icônes utilisées dans d’autres applications proposant des services similaires et en vous référant aux normes existantes.
Recommendation code: 54